Accueil > Nouveaux programmes Cycle 3

Rubrique Formation

Nouveaux programmes Cycle 3

L’ESSENTIEL SUR LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE CYCLE 3

Dans le cadre des liaisons école-collège, dès l’année scolaire 2015-2016, la réflexion des enseignants des premier et second degrés s’est engagée autour des repères de progressivité (renvoi documents français-mathématiques-histoire-sciences).
Les programmes de l’école élémentaire sont ensuite parus au B.O. spécial n°11 du 26 novembre 2015.

L’animation pédagogique du 18 janvier 2017 aura permis d’aborder quelques points importants et modifications dans les programmes de cycle 3.

1. Philosophie générale des nouveaux programmes

Extrait de la Circonscription de Dieppe Ouest

« Les nouveaux programmes de la scolarité ne sont plus la simple juxtaposition de programmes disciplinaires annuels imposant aux professeurs les contenus, les démarches, les méthodes et les progressions, visant un élève abstrait.

Les nouveaux programmes s’inscrivent dans un projet global, s’adressant à tous les élèves, plus attentif à la diversité de leurs rythmes d’acquisition et faisant confiance à la personnalité des enseignants. Ils sont conçus par cycles de trois ans afin de garantir l’acquisition du socle commun et de favoriser l’articulation école-collège en assurant une véritable progressivité des apprentissages depuis le cours préparatoire jusqu’au collège.

La continuité des apprentissages a été recherchée : les progressions sont conçues de manière à étaler dans le temps des trois cycles un travail approfondi sur les connaissances (leur structuration, leur assimilation, leur application dans des situations de complexité croissante). Cela ne signifie pas qu’une connaissance ne sera travaillée qu’une seule fois dans un seul cycle : le parcours d’apprentissage prévoit qu’une même notion sera étudiée à des moments différents dans des contextes et à des niveaux de difficultés différents. En effet, il faut du temps et de la pratique régulière pour fixer les apprentissages. C’est par des entraînements et des exercices fréquents (par exemple exercices de calcul mental, travaux d’écriture quotidiens) que l’on consolide les apprentissages.

Les nouveaux programmes sont conçus en trois volets :
- Le premier volet fixe les objectifs du cycle : il présente les objectifs de formation ainsi que les spécificités du cycle, dans la perspective de l’acquisition progressive de la culture commune définie par le socle commun de connaissances, de compétence et de culture.
- Le deuxième volet précise la contribution essentielle de chaque enseignement aux cinq domaines du socle commun.
- Le troisième volet précise les contenus par enseignement : les compétences travaillées pendant le cycle, les attendus de fin de cycle ; les compétences et les connaissances associées ; des exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève ; des repères de progressivité permettant d’organiser l’enseignement durant les trois années du cycle ; des pistes pour aménager des liens avec les autres enseignements.

Ces programmes curriculaires, centrés sur les apprentissages des élèves et en lien étroit avec le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, sont denses ».

L’appropriation et la mise en œuvre de ces nouveaux programmes suppose un travail de concertation d’équipe conséquent.

2. Français

- La maîtrise du langage oral fait l’objet d’un apprentissage explicite.
Les trois dimensions constitutives de l’oral doivent être prises en compte : oral de communication, oral pour apprendre, oral à apprendre.
- La lecture et la compréhension de l’écrit doivent faire l’objet d’un enseignement explicite.
Le site de la circonscription de Nevers propose un kit pour les enseignants qui contient des outils tels que
- la compréhension des textes littéraires au cycle 3 ;
- la mise en place d’un enseignement explicite de la compréhension ;

Classement des tests d’évaluation en lecture

5 recommandations pour l’enseignement de la compréhension (cf Bianco Conférence de consensus 2016) :
1. Enseigner explicitement les stratégies ; quand, comment et pourquoi les utiliser -ensemble- pour mieux comprendre ;
2. Apprendre à utiliser la structure textuelle pour comprendre et mémoriser le contenu.
3. Organiser et guider les discussions portant sur la compréhension fine et l’interprétation ;
4. Choisir des textes complexes (lexique et syntaxe) et intéressants sur le plan affectif et culturel.
5. Instaurer et maintenir un contexte motivant (tâches et organisation pédagogique).

- Les activités de lecture, d’écriture et d’oral doivent s’articuler.
Elles doivent être régulières et quantitativement importantes, complétées par des activités plus spécifiques dédiées à l’étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique) qui permettent d’en comprendre le fonctionnement et d’en acquérir les règles. Les activités langagières (s’exprimer à l’oral, lire, écrire) sont prépondérantes dans l’enseignement du français, en lien avec l’étude des textes qui permet l’entrée dans une culture littéraire commune.
- L’entraînement à la lecture à haute voix doit permettre d’acquérir la fluidité et la rapidité nécessaires à une bonne compréhension.
Il doit être poursuivi pour l’ensemble des élèves et en particulier pour ceux qui ont encore des difficultés de décodage.

L’enregistrement audio peut aider les élèves à identifier leurs difficultés et à renforcer l’efficacité des situations d’entraînement à la lecture à voix haute.

Doivent être lus au moins :
en CM1 : cinq ouvrages de littérature de jeunesse contemporaine et deux œuvres classiques ;
en CM2 : quatre ouvrages de littérature de jeunesse contemporaine et trois œuvres classiques ;

Des temps de mise en commun sont également nécessaires, en classe entière ou en sous-groupe, à la fois pour partager les expériences de lecture et apprendre à en rendre compte, pour s’assurer de la compréhension des textes en confrontant ce que les élèves en disent à ce qui est écrit, pour susciter des rapprochements avec son expérience du monde ou avec des textes ou œuvres déjà connus, pour identifier ce qui peut faire l’objet d’interprétations et envisager les interprétations possibles. Il s’agit d’apprendre aux élèves à questionner eux-mêmes les textes, non à répondre à des questionnaires qui baliseraient pour eux la lecture. Il est possible d’entrer également dans la lecture par un questionnement qui amène à résoudre des problèmes de compréhension et d’interprétation qui ont été repérés au préalable.

- L’apprentissage de l’orthographe est clairement relié à celui de l’écriture.
Au cycle 3, l’entraînement à l’écriture cursive se poursuit, de manière à s’assurer que chaque élève ait automatisé les gestes de l’écriture et gagne en rapidité et efficacité. Parallèlement, l’usage du clavier et du traitement de texte fait l’objet d’un apprentissage plus méthodique.

Points de vigilance :
La quantité d’écriture et la régularité des activités d’écriture.
L’équilibre entre la réalisation de gammes et les projets d’écriture longue.
L’évaluation (processus plus que le produit fini).

- L’étude de la langue explicite et réflexive est au service des activités de compréhension et de production.
La découverte progressive du fonctionnement de la phrase (syntaxe et sens) pose les bases d’une analyse plus approfondie qui ne fera l’objet d’une étude explicite qu’au cycle 4.
Un accent est mis sur la structure, le sens et l’orthographe des mots (dérivation et composition).
Le lexique est travaillé en contexte et lors de séances dédiées.

- La phrase comporte deux éléments principaux : le sujet et le prédicat, qui apporte une information à propos du sujet. Le prédicat est le plus souvent composé d’un verbe et de ses compléments s’il en a. Les élèves apprennent à isoler le sujet de la phrase et le prédicat.
Ils repèrent les compléments du verbe (non supprimables, non déplaçables en début de phrase et pronominalisables) et les compléments de phrase (supprimables, déplaçables et non pronominalisables).
Sujet et prédicat de la phrase : ces concepts clés sont en lien avec la cohérence sémantique (on sort de l’analyse fonctionnelle en soi et pour soi).
Pour plus de détails : La notion de prédicat- Les nouveaux programmes et l’enseignement de la grammaire, Alexandre Tobaty Renvoi document
Lien vers les documents d’accompagnement pour le Français

3. Histoire

Démarches à privilégier :
Les nouveaux programmes visent à construire un enseignement favorisant la maîtrise, par les élèves, des 3 compétences propres à l’histoire au cycle 3 :
- pour approcher l’intelligence du temps de l’histoire, travailler sa structuration (diachronie, synchronie, simultanéité, succession…), sa représentation, par la lecture et la manipulation de frises et par une compréhension de quelques repères et personnages emblématiques ;
- lire et comprendre des traces et des sources ;
- comprendre que le récit historique est une forme de narration particulière.
L’enseignement doit privilégier une certaine méthodologie.
Un aller-retour permanent entre le passé et le présent (traces et héritages) s’effectue dans un cadre résolument national voir local. Les nouveaux programmes offrent une certaine liberté de choix des sujets étudiés et en fonction du lieu en valorisant l’étude des traces de proximité.
Une colonne de démarches et de contenus propose plus de contenus que de démarches ce qui nécessite de déterminer une hiérarchie dans les sujets d’étude proposés (tout ne pourra pas être traité de la même manière).
Un tableau de compétences permet d’assurer la progressivité et la continuité entre les 3 cycles de la scolarité obligatoire : raisonner, justifier, se repérer dans le temps, pratiquer différents langages et comprendre un document, s’informer dans le monde numérique.
Les enseignants devront travailler par focus et pourront offrir des ouvertures sur d’autres disciplines.

CM1
Thème 1 : Et avant la France ?

  • Quelles traces d’une occupation ancienne du territoire français ?
  • Celtes, Gaulois, Grecs et Romains : quels héritages des mondes anciens ?
  • Les grands mouvements et déplacements de populations (IV-Xe siècles)
  • Clovis et Charlemagne, Mérovingiens et Carolingiens dans la continuité de l’empire romain.
    Thème 2 : Le temps des rois
  • Louis IX, le « roi chrétien » au XIIIe siècle.
  • François Ier, un protecteur des Arts et des Lettres à la Renaissance.
  • Henri IV et l’édit de Nantes.
  • Louis XIV, le roi Soleil à Versailles.
    Thème 3 : Le temps de la Révolution et de l’Empire
  • De l’année 1789 à l’exécution du roi : Louis XVI, la Révolution, la Nation
  • Napoléon Bonaparte, du général à l’Empereur, de la Révolution à l’Empire

CM2
Thème 1 : Le temps de la République

  • 1892 : la République fête ses cent ans.
  • L’école primaire au temps de Jules Ferry.
  • Des républiques, une démocratie : des libertés, des droits et des devoirs.
    Thème 2 : L’âge industriel en France
  • Énergies et machines.
  • Le travail à la mine, à l’usine, à l’atelier, au grand magasin.
  • La ville industrielle.
  • Le monde rural.
    Thème 3 : La France, des guerres mondiales à l’Union européenne
  • Deux guerres mondiales au vingtième siècle.
  • La construction européenne.

4. Mathématiques

Les nouveaux programmes visent à rendre explicites les enseignements.

L’enseignement vise à développer les 6 compétences majeures :
CHERCHER, MODÉLISER, REPRÉSENTER, CALCULER, RAISONNER et COMMUNIQUER.

La résolution de problèmes constituent le critère principal de la maîtrise des connaissances dans tous les domaines mathématiques. Des problèmes qui ont du sens et qui relèvent de la vie courante.

Le calcul mental est recommandé quotidiennement.

Grande nouveauté, la programmation et l’utilisation de logiciels dynamiques sont à enseigner.
La programmation peut se faire avec ou sans l’utilisation d’outils numériques (les situations sont dites « en débranché »).

Focus sur les nouveaux programmes en Mathématiques :

Les TICE dans les nouveaux programmes de cycle 3 :

TICE_production_multimedia
TICE_Français
TICE_Mathématiques
TICE_Histoire

Accès espace réservé

I.E.N. Beaune

1 rue Gaston Roupnel
21200 Beaune

tél : 03 80 22 01 06
fax : 03 80 22 19 75

Mél. : écrire à IEN Beaune

Actualités

S'informer, rechercher, nous contacter